Savais-tu que ?

Des vies peuvent être sauvées grâce au d’organes…

La transplantation permet de sauver des patients qui sont atteints d’une maladie très grave. Cette maladie ne peut être guérie que par le remplacement de l’organe malade. Il faut donc qu’il y ait un donneur d’organes.

Deux catégories de donneurs existent…

Le donneur peut être une personne vivante ou un donneur mort. Ce qui est plus souvent le cas. Celui-ci est un homme, une femme, un enfant qui se trouve à l’hôpital.

Différentes causes peuvent provoquer la mort du cerveau…

Les donneurs en mort cérébrale représentent la majorité des donneurs d’organes. Un écoulement important de sang dans le cerveau s’appelle une HEMORRAGIE CEREBRALE. Elle peut se produire dans différentes situations :

Quand le cerveau est mort, les médecins ne savent plus rien faire pour sauver la personne. C’est une situation irréversible. Le cerveau est définitivement détruit. Même si d’autres organes fonctionnent encore grâce à des machines, plus rien ne pourra faire revivre la personne. Les machines prennent le relais du cerveau. Elles vont permettre de maintenir une bonne température, une bonne respiration, une bonne élimination des urines. Les infirmières vont donner des liquides par perfusion. Grâce à toutes ces machines, le DONNEUR D’ORGANES est maintenu en VIE ARTIFICIELLE.

On ne transplante que les organes nécessaires à la survie…

Un organe est une partie de l’organisme qui assure une fonction particulière. Le corps humain possède plusieurs organes. Ceux qui peuvent être transplantés sont :

La transplantation permet de remplacer l’organe malade par un organe sain. Grâce à la générosité des donneurs et de leurs familles, ces malades qui ont besoin d’une transplantation vont guérir et mener à nouveau une vie normale.

La première transplantation réussie a été réalisée en 1954…

C’est en 1954 que l’américain Joseph Murray réalise à Boston la première transplantation rénale réussie à partir d’un rein donné par son frère jumeau.
En 1963, L’américain Thomas Starzl effectue la première transplantation de foie à Denver et l’américain James D. Hardy réalise la première transplantation pulmonaire à l’Université du Mississippi.
En 1967, Au Cap en Afrique du Sud, le Docteur Christian Barnard remplace pour la première fois le cœur d’un malade.
En 1968, la première transplantation de pancréas est réalisée par Kelly à Mineapolis.
En 1987, réussite de la première transplantation intestinale.

En bref…